À quoi sert la marque employeur?

La marque employeur a une utilité qui n’est pas forcement évidente aux premiers abords.

Elle touche un grand nombre de thématiques qui affectent directement ou indirectement la performance d’une entreprise. Naturellement, les grandes compétences nécessaires gravitent autour du domaine des ressources humaines et du marketing.

Mettre en valeur une expérience de travail nécessite que cette dernière soit valorisable ainsi que des moyens et méthodes pour la valoriser auprès des cibles choisies.

Mais à quoi sert la marque employeur ? Quels éléments impactent cette marque employeur ?  Quel résultats peut-on espérer lorsqu’on la travaille ?

Les points d’attention

Une stratégie de marque employeur efficace est, finalement, un mécanisme bien huilé. Il suffit d’un grain de sable dans les rouages pour faire dérailler la machine entière.

De nombreux axes peuvent ainsi être problématiques, en externe comme en interne, et se doivent d’être suivis.

En voici une liste non-exhaustive:

On retrouve ainsi en externe :

  • L’Image de l’industrie
  • L’E-réputation de l’entreprise
  • La communication externe, marketing & SEO
  • L’Advertising
  • Les relations publiques
  • Le site Internet
  • La stratégie de contenu

Pour l’interne, les axes concerneront plus directement l’humain:

  • Les processus de candidature
  • L’onboarding
  • La communication interne
  • La formation des collaborateurs
  • Les relations hiérarchiques (Ou la hiérarchie plus simplement)
  • Les méthodes collaboratives
  • La stratégie RH
  • La QVT, HSE, etc..
  • L’engagement

Assurer un suivi régulier : La clé d’une bonne stratégie de marque employeur. 

Dans la mesure où les problématiques peuvent surgir à différents niveaux dans une organisation, un besoin existe donc pour une veille de l’apparition de ces dernières.

Un audit systématique et régulier des pratiques internes et externes a une multitude d’avantages stratégiques.

Il permettra :

  • D’identifier les points forts/faibles de l’état de la stratégie de marque employeur qui est mise en place actuellement, ou si vous n’en avez pas, de l’état actuel de votre marque.
  • De redéfinir une stratégie forte et adaptée à la culture, aux valeurs et à tous les processus informels et non-officiels. En explicitant les étapes clés pour le développement d’une bonne marque employeur.
  • De sortir la tête de l’eau en ayant un point de vue externe sur la situation, car il apparait plus difficile de voir ses propres problématiques quand on a passé trop de temps la tête dans le guidon.
  • D’éviter une perte de performance dans l’entreprise mais également de gagner du temps sur bon nombres de vos processus internes.

Les objectifs d’une bonne stratégie de marque employeur.

A travers l’analyse et le travail de tous les axes mentionnés, on peut comprendre à quoi sert la marque employeur et une entreprise peut s’attendre à des hausses de performance sur une multitude de plans.

Voici une liste des principales améliorations trouvées :

  • L’attractivité de l’entreprise aux yeux des futurs candidats.

Cela passe par un intérêt croissant de votre entreprise, un plus grand nombre de candidatures plus qualifiés, une image d’entreprise plus attirante.

  • Une amélioration des recrutements.

Des processus RH et un parcours candidat à collaborateur amélioré, humanisé qui valorisera les candidats plus efficacement.

  • Une amélioration de la fidélisation et de l’expérience collaborateurs.

Des collaborateurs qui seront entendus, écoutés et valorisés et deviendront plus simplement de réels ambassadeurs de votre marque.

Leur productivité est bien entendu impactée positivement par la démarche, la sensation d’être écoutés et valorisés est fréquente et au final la collaboration dans les organisations s’en trouve facilitée. 

Découvrez nos autres articles