Qu’est-ce que la marque employeur ?

Que ce soit à la création de votre entreprise ou plus tard dans la vie de votre entreprise, votre marque en tant qu’employeur est un élément non-négligeable de votre stratégie. Il est important de la travailler, la surveiller et de tendre à l’améliorer sur le long-terme. 

Mais alors, qu’est-ce que la marque employeur exactement ?

Définition de la marque employeur

La marque employeur est l’image que renvoie votre entreprise quand elle est perçue par des tiers. À la fois en externe, auprès de ses futurs candidats et en interne, auprès de ses collaborateurs actuels. 

L’idée est de créer une expérience spécifique à chaque personne travaillant ou ayant pour but de travailler dans votre entreprise. Pour que votre entreprise ait, à terme, l’image d’une entreprise où il fait bon vivre et travailler. 

Il s’agit évidemment d’une tache complexe tant les facettes d’un job et d’une organisation sont nombreuses, mais qui peut toujours être amélioré. 


Les origines de la marque employeur 

Pour comprendre d’où vient la marque employeur, il faut revenir quelques années en arrière.

Ce nouveau concept a vu le jour aux Etats-Unis, dans les années 90. Mis en avant dans les écrits de Simon Barrow et Tim Ambler, la marque employeur a été réellement introduite en France 8 ans après, par Didier Pitelet. Il s’agit d’un des plus grands experts européens en communication et management. 

Au fil des années, l’intérêt pour la marque employeur dans la stratégie des entreprises s’accentue et commence à être utilisé par de nombreux experts en communication puis ensuite en recrutement.


Mais alors comment cet engouement nouveau est-il apparu ? 

Cela s’explique par plusieurs points :

  •  L’avènement de l’ère du numérique dans les années 2000.

Celle-ci a permis de donner une meilleure visibilité au monde entier sur les différentes entreprises présentes, leurs emplois et leurs images. Egalement, les services du numériques ont pris en popularité, les ESN se multiplient et les personnes qualifiés dans ces domaines se raréfient.

  • L’évolution du marché du travail et de sa nouvelle compétitivité.

La concurrence se fait de plus en plus rude quant à l’attraction et la rétention des talents. Le terme de « guerre des talents » ne doit ainsi pas vous être inconnu. Le concept des « Start-up » apparait également au début des années 2000, profitant de cet engouement numérique pour se démarquer.

  • Les intérêts des nouvelles générations de talents qui sont changeantes.

En effet, les talents actuels sont séduits et attirés grâce à des leviers bien différents de ceux des générations différentes. Il devient donc nécessaire de comprendre et de savoir s’adapter à leurs besoins pour mieux les attirer, recruter et fidéliser.

Pour comprendre à quoi sert la marque employeur, c’est par ici

Comment marche la marque employeur ?

La marque employeur regroupe toutes les interactions que des tiers ont avec une organisation et la représentation qu’ils s’en font.

Il va de soi que si leurs expériences sont positives, l’image de la marque sera plutôt positive. C’est dans cet esprit que les différents types de tiers ont été séparés pour mieux comprendre le type de contenu avec lequel ils sont en contact à chaque étape.

Mais alors, comment marche la marque employeur ?


Le processus de marque employeur

Le processus de marque employeur
Le processus de marque employeur @Hubvance

Dans un monde parfait, un visiteur effectue son premier contact avec la marque et développe immédiatement une image positive de cette dernière.

Il postule et passe le processus de candidature sans encombre pour devenir un employé puis un ambassadeur.

En pratique, de tels résultats demandent un travail approfondi pour créer une expérience fidèle aux valeurs, à la culture et à la stratégie de l’entreprise.

De plus, chaque personne étant différente, il est difficile de d’attribuer un temps imparti à chaque étape du processus.

Une personne tout juste embauchée peut devenir ambassadrice en quelques semaines alors qu’une autre peut prendre des mois voire des années ou ne jamais vraiment le devenir.

Du visiteur au candidat : e-réputation, contenu et référencement

Une entreprise qui souhaiterait travailler sa stratégie pour générer des candidats doit dans un premier temps être en mesure de générer des visites et des découvertes de sa marque.

Pour ce faire, il est nécessaire de travailler sa stratégie digitale grâce à :

  • Un référencement efficace qui facilite la découverte
  • Un contenu adapté qui convoie l’ADN de la marque et donne envie d’en savoir plus et de candidater
  • Une réputation solide et cohérente.

En effet, plus des ¾ des candidats exécutent des recherches sur leur entreprise cible pour se renseigner avant de postuler.

Les outils de crowdsourcing où des commentaires peuvent être laissés doivent donc être contrôlés pour ne pas laisser sa réputation à la dérive et se priver de flux de candidats considérables.

Une expérience candidat qui valorise la marque employeur 

C’est bel et bien le nerf de la guerre, de nombreuses entreprises génèrent des flux de candidats importants mais à cause de processus trop peu humains et empathiques, n’arrivent pas à retenir ces candidats.

Bien que le but premier soit de trouver un candidat adapté pour un poste donné, le travail d’un processus de recrutement permet :

  • D’une part d’encourager les candidats n’ayant pas réussi mais potentiellement valables à recandidater dans le futur
  • D’autre part constitue une porte d’entrée vers la future vie d’employé.

L’entreprise se doit d’assurer une transition cohérente et agréable à ses candidats.

De plus, une expérience candidat fidèle à la réalité de l’entreprise constitue un atout indéniable pour la fidélisation des employés, la génération de candidats mais aussi le rayonnement de la marque.

La valorisation et l’expérience collaborateur

L’expérience collaborateur débute avant même que ce dernier ait posé son pied dans les locaux de l’entreprise.

Un programme d’onboarding transparent, bien communiqué et plaçant l’humain au centre de processus procure au nouvel employé une base solide pour réussir s’intégrer dans son travail et son organisation.

La formation, la communication interne et l’environnement de travail sont les axes les plus importants à cette étape car ils façonnent au quotidien l’avis du collaborateur.

Ils ont également un impact sur son bien-être et sa productivité mais aussi sur les perspectives commerciales et humaines de l’entreprise.

De collaborateur à ambassadeur de votre marque.

Un employé dont les attentes seraient comblées a de grandes chances de constituer un avantage pour son entreprise.

Ce dernier se positionnera naturellement en porteur d’opinion auprès de ses proches mais aussi d’autres tiers via les réseaux sociaux par exemple. *

Il est donc important que l’image véhiculée soit flatteuse et donc que son expérience soit conforme à ses attentes.

En outre, de nombreuses entreprises ont des pratiques extrêmement positives mais ces dernières restent méconnues : Peu de communication est faite ou bien les moyens nécessaires ne sont pas mis à disposition des employés qui pourraient être des ambassadeurs.

Découvrez nos autres articles